• Accueil
  • Actualités
  • Réevaluation par l’Anses des risques liés à la consommation des graines germées

Réevaluation par l’Anses des risques liés à la consommation des graines germées

Publié le 2 septembre 2011, par Véronique Jeannon

En mai et juin 2011, des cas d’infections par une bactérie Escherichia coli enterohémorragique de sérotype O104:H4 se sont déclarés respectivement en Allemagne et en France, entraînant des cas de diarrhées hémorragiques, de syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) et près de 50 décès. La consommation de graines germées importées d’Egypte (fénugrec notamment) a été identifiée comme la cause la plus probable de ces infections via l’enquête épidémiologique menée auprès des patients, ainsi que par l’enquête de traçabilité. En conséquence, la Commission européenne a demandé le 5 juillet 2011, aux Etats membres de retirer du marché, puis d’analyser et de détruire l’ensemble des lots de graines de fenugrec importées d’Egypte. En parallèle, les autorités européennes, ainsi que celles de certains Etats membres dont la France, ont notamment recommandé d’éviter la consommation de graines


L’Anses réévalue les risques liés à la consommation des graines germées après les cas d’infections par une bactérie Escherichia coli enterohémorragique en mai et juin 2011

Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses)


Dans la même rubrique :