Des levures pour lutter contre la moisissure verte des agrumes

Publié le 4 mai 2009, par Françoise Tisserand

L’impact des fongicides chimiques sur la santé et l’environnement nécessite de développer des alternatives pour traiter les agrumes après récolte.

Une collaboration, entre des chercheurs de l’université Ibn Zohr d’Agadir et des chercheurs de l’INRA INRA Institut national de la recherche agronomique , a permis d’isoler et de sélectionner, sur la surface de clémentines et d’oranges, des levures potentiellement efficaces pour lutter contre la moisissure verte.

JPEG - 29.5 ko
Agrumes
Crédit photo : mattieb. Certains droits réservés : licence Creative Commons

Les agrumes sont exposés après leur récolte à de nombreux problèmes phytosanitaires, dont la moisissure verte, causée par le champignon Penicillium digitatum. Cette maladie entraine des pertes non négligeables.

La lutte biologique Lutte biologique Utilisation d’organismes vivants (bactéries, champignons, animaux, végétaux...) ou de leurs produits (toxines, extraits de plantes) pour limiter les pertes ou dommages causés par des organismes nuisibles. utilisant des microorganismes non pathogènes pour contrôler cette maladie est une alternative aux fongicides chimiques et peut être appliquée après récolte. Parmi les microorganismes antagonistes, les levures sont des agents de lutte biologique Lutte biologique Utilisation d’organismes vivants (bactéries, champignons, animaux, végétaux...) ou de leurs produits (toxines, extraits de plantes) pour limiter les pertes ou dommages causés par des organismes nuisibles. appropriés ; elles ont en effet une croissance rapide et colonisent efficacement la surface des fruits, où elles agissent par compétition pour l’espace et les nutriments avec les pathogènes.
Les résultats de cette étude sont encourageants, mais doivent être confirmés par des expériences à grande échelle dans des conditions de stockage commercial. L’innocuité des levures sélectionnées doit également être vérifiée.

Ces recherches sont essentielles car l’agrumiculture demeure le secteur agricole exportateur le plus important du Maroc et joue un rôle primordial dans le développement économique national.



Source


Dans la même rubrique :