Manger de la salade pour diminuer sa prise calorique

Publié le 4 novembre 2011, par Véronique Jeannon

Consommer de la salade au début du repas diminue la quantité totale des calories ingérées pendant ce repas. La chercheuse américaine, Barbara Rolls de l’université de Pennsylvanie, auteure de nombreux articles sur la notion de densité calorique des aliments, avait déjà démontré en 2004, que la consommation d’un aliment de densité énergétique Densité énergétique La densité énergétique est la quantité d’énergie apportée par unité de poids (kJ/g ou kcal/g). faible en entrée permettait de limiter l’apport global d’énergie du repas et ainsi de concourir à une perte de poids.
Les fruits et légumes sont les aliments qui ont la densité énergétique Densité énergétique La densité énergétique est la quantité d’énergie apportée par unité de poids (kJ/g ou kcal/g). la plus faible, c’est-à-dire qu’ils apportent peu de calories pour un gros volume d’aliments. Ils ont donc un effet rassasiant.

JPEG - 142.3 ko
Salade
Crédit photo : cheesy42. Certains droits réservés : licence Creative Commons

L’équipe de Barbara Rolls a publié une nouvelle étude sur ce sujet dans la revue Appetite. Son but est de montrer qu’il existe des facteurs pouvant moduler l’action d’un aliment végétal sur la prise calorique : la place de la salade au cours du repas, la quantité ingérée, ad libitum ou imposée, et la motivation du sujet à restreindre sa prise alimentaire.

Un groupe de 46 femmes consomment à volonté un plat principal de pâtes et de sauce tomate (densité calorique 1,5 kcal/g) accompagné par un plat de salade (0,33 kcal/g) soit à volonté, soit en quantité obligatoire (300 g, 100 kcal). La salade est consommée soit 20 min avant les pâtes soit en même temps. Elle se compose de laitue iceberg et romaine, de carotte, céleri, concombre et fromage allégé, avec un assaisonnement sans graisse.

Les résultats montrent qu’une quantité imposée de salade, contrairement à de la salade consommée à volonté (inférieures aux quantités imposées), réduit la prise calorique du repas de 11 %.
Le moment de la consommation de salade au cours du repas n’influence pas significativement la prise calorique, sauf pour les personnes qui sont les plus motivées pour perdre du poids. Celles-ci ajustent plus facilement leur prise calorique lorsque la salade est servie en même temps que le plat principal.
D’une façon générale, la consommation de végétaux à volonté, faible en densité énergétique Densité énergétique La densité énergétique est la quantité d’énergie apportée par unité de poids (kJ/g ou kcal/g). , est augmentée de 23 %, s’ils sont servis en début de repas.

Cette étude confirme que consommer des aliments faibles en densité énergétique Densité énergétique La densité énergétique est la quantité d’énergie apportée par unité de poids (kJ/g ou kcal/g). peut être une stratégie pour réduire la prise calorique totale du repas, et ainsi conduire à une perte de poids. La structure du repas est moins importante que la quantité de végétaux consommés.


Sources

  • ROE, L., MEENGS, J., Rolls, B., Salad and satiety. The effect of timing of salad consumption on meal energy intake, Appetite, publié en ligne le 8 octobre 2011, doi:10.1289/ehp.1003
  • ROLLS, B., ROE, L., MEENGS, RD., Salad and satiety : Energy density and portion size of a first-course salad affect energy intake at lunch. Journal of the American Dietetic Association, 2004, vol 104, n°10, p. 1570-1576.

Dans la même rubrique :