Chocolat, une histoire de coeur

Publié le 21 avril 2009, par Véronique Jeannon

La consommation régulière de petites doses de chocolat noir pourrait être associée à un moindre risque de maladie cardiovasculaire.

Une étude, réalisée sur une population de personnes en bonne santé, montre qu’une consommation régulière de petites quantités de chocolat noir est associée à un taux faible de protéine C-réactive Protéine C-réactive protéine synthétisée par le foie. Elle joue un rôle important dans les réactions inflammatoires et sert de marqueur biologique à celle-ci. (CRP) dans le plasma sanguin. Cette protéine est un marqueur de l’inflammation, et permet de prédire, chez le sujet sain, le risque de maladie cardiovasculaire.

JPEG - 15.4 ko
chocolat-tracé électrocardiogramme
Crédit photo : © Quentin Bertoux- Droits réservés

D’après un questionnaire sur les habitudes alimentaires d’individus sains, recrutés de façon aléatoire dans une région du sud de l’Italie, et après correction d’autres paramètres, nutritionnels, physiologiques, socioéconomiques et comportementaux, afin d’éliminer les facteurs qui pourraient fausser les résultats, les auteurs ont constaté que les personnes qui consomment environ 20 g de chocolat noir sur 3 jours, ont un taux de protéine C-réactive Protéine C-réactive protéine synthétisée par le foie. Elle joue un rôle important dans les réactions inflammatoires et sert de marqueur biologique à celle-ci. inférieur à ceux qui n’en consomment pas. Au-delà de 20 g, l’effet n’est plus constaté.
Le chocolat noir contient de fortes concentrations de composés végétaux phénoliques et de flavonoïdes Flavonoïdes Composés qui possèdent de fortes propriétés antioxydantes. Ils améliorent la fonction de la vitamine C et protègent de l’oxydation. , antioxydants Antioxydants Molécule qui empêche l’oxydation des substances biochimiques (ADN, protéines, lipides, etc.) évitant ainsi la production de radicaux libres, toxiques pour l’organisme. qui ont des propriétés anti-inflammatoires. Leur indice quantité- qualité est plus élevé que dans le vin rouge et le thé noir, connus également pour leurs vertus sur la santé. Manger régulièrement du chocolat noir, à petite dose, serait donc bénéfique pour prévenir les maladies cardiovasculaires.

La protéine C-réactive Protéine C-réactive protéine synthétisée par le foie. Elle joue un rôle important dans les réactions inflammatoires et sert de marqueur biologique à celle-ci. (CRP) est une protéine synthétisée par le foie. C’est un marqueur précoce, sensible et spécifique de la réaction inflammatoire, augmentant proportionnellement à l’intensité de celle-ci. Elle est en général inférieure à 10 mg/l de plasma en absence d’inflammation. Elle peut monter à plus de 100 mg/l lors de processus inflammatoire. Dans les valeurs basses, des études ont montré que c’est également un marqueur du risque d’athérome Athérome Dépôt lipidique sur la paroi interne des artères conduisant à un remaniement local de cette paroi et une obstruction plus ou moins importante du flux sanguin. , maladie obstruant les vaisseaux sanguins. On mesure alors la CRP Ultrasensible ( HSCRP). C’est entre 1 et 2 mg/l que la HSCRP peut prédire un risque futur de maladie cardiovasculaire, chez un sujet sain.


Source

  • RIDKER Paul M. . High sensitive C-reactive protein : potential adjunct for global risk assessment in the primary prevention of cardiovascular disease. Circulation, 2001, Vol. 103, p. 1813-1818.

Source

  • Di GIUSEPPE Romina. Di CASTELNUOVO Augusto, CENTRITTO Floriana, et al. . Regular Consumption of Dark Chocolate Is Associated with Low Serum Concentrations of C-Reactive Protein in a Healthy Italian Population. The journal of Nutrition, 2008, Vol. 138, n° 10, p. 1939-1945.

Dans la même rubrique :