• Accueil
  • Nutrition
  • Dégénérescence maculaire liée à l’âge : une cause alimentaire ?

Dégénérescence maculaire liée à l’âge : une cause alimentaire ?

Publié le 28 avril 2009, par Véronique Jeannon

Une étude australienne montre que la consommation de viande rouge, contrairement à la viande de poulet, pourrait être un facteur de risque de dégénérescence maculaire liée à l’âge Dégénérescence maculaire liée à l’âge Maladie évolutive provoquée par une dégénérescence progressive de la macula, partie centrale de la rétine, provoquant un affaiblissement important des capacités visuelles (DMLA DMLA Dégénérescence maculaire liée à l’âge ).

Cette maladie chronique évolutive a une origine encore mal connue. C’est la principale cause de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans dans les pays industrialisés.
Si l’âge et le tabagisme sont les facteurs de risque reconnus aujourd’hui, la piste alimentaire est actuellement explorée.
Une enquête a été conduite chez des habitants de Melbourne, entre 2003 et 2006, pour estimer leur consommation hebdomadaire de différentes viandes et la survenue de DMLA DMLA Dégénérescence maculaire liée à l’âge .

Il ressort de cette étude une association positive entre une grande consommation de viande rouge (plus de 10 fois par semaine) et l’apparition de DMLA DMLA Dégénérescence maculaire liée à l’âge précoce (forme de la maladie caractérisée par la présence de drusen Drusen Dépôts rétiniens en amas, constitués de débris cellulaires. Les drusen sont liés au vieillissement rétinien et sont plus abondants chez les patients souffrant de dégénérescence maculaire liée à l’âge. et/ou altérations de l’épithélium pigmentaire).
Par contre, la consommation de viande de poulet (plus de 3,5 fois par semaine, par rapport à des personnes qui auraient une consommation inférieure à 1,5 fois) est inversement corrélée avec l’apparition de DMLA DMLA Dégénérescence maculaire liée à l’âge tardive (autre forme de la maladie présentant des lésions atrophiques et/ou néovasculaires)

Si ces résultats suggèrent que le régime alimentaire pourrait être un facteur de risques de DMLA DMLA Dégénérescence maculaire liée à l’âge , les auteurs restent prudents et précisent que la préférence alimentaire pour la viande rouge pourrait caractériser un groupe de personnes, dont le mode de vie entraînerait des facteurs de risque non étudiés ici.
D’autres études seront donc nécessaires.




Source

  • CHONG Elaine W.-T., SIMPSON Julie A., ROBMAN Luibov D., et al. . American Journal of Epidemiology, 2009, vol. 169 , n° 7, p. 867-876

Dans la même rubrique :