Fruit ou jus de fruits ?

Publié le 10 juin 2009, par Viviane Haguenauer

Devant l’intérêt croissant des antioxydants Antioxydants Molécule qui empêche l’oxydation des substances biochimiques (ADN, protéines, lipides, etc.) évitant ainsi la production de radicaux libres, toxiques pour l’organisme. dans la prévention des maladies liées à l’âge, la consommation d’agrumes, aliments riches en antioxydants Antioxydants Molécule qui empêche l’oxydation des substances biochimiques (ADN, protéines, lipides, etc.) évitant ainsi la production de radicaux libres, toxiques pour l’organisme. , trouve toute son importance. En effet, des études épidémiologiques ont montré que ces fruits contiennent des flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. , un sous groupe des flavonoïdes Flavonoïdes Composés qui possèdent de fortes propriétés antioxydantes. Ils améliorent la fonction de la vitamine C et protègent de l’oxydation. et que ces substances biologiques actives ont un intérêt considérable dans la diminution des risques cérébrovasculaires, cardiovasculaires et inflammatoires, ainsi que dans la prévention des cancers.

JPEG - 35.4 ko
Orange ou jus d’oranges ?
Crédit photo : cobalt123. Certains droits réservés : Licence Creative Commons

Des chercheurs ont voulu évaluer l’absorption de flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. lors de la consommation d’oranges ou du jus d’oranges. Pour cela ils ont tenté de répondre aux questions suivantes :

Dans un premier temps il est démontré que la biodisponibilité Biodisponibilité Degré auquel un élément ou un composé peut être absorbé, assimilé et métabolisé par un organisme biologique. des composants des flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. est identique entre le fruit frais et le jus commercial. L’analyse du plasma sanguin et de l’urine indique qu’il n’y a pas de différence dans l’absorption ou l’excrétion des flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. entre les fruits et les jus de fruits. Les résultats montrent que les morceaux d’orange tout comme les jus d’oranges du commerce fournissent des quantités raisonnables de flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. . Par contre, les analyses d’excrétion urinaire indiquent de très larges variations entre individus sans que soient mis en cause les effets du sexe, de l’indice de masse corporelle Indice de masse corporelle Indice, défini comme le poids divisé par le carré de la taille exprimé en kg/m². Il permet d’estimer la corpulence d’une personne. ou de la prise de contraceptifs oraux. Avec l’augmentation de l’âge, on constate une diminution faible, mais significative, de l’excrétion d’hespérétine Hespérétine Est le principal flavonoïde de l’orange. .

Alors comment expliquer ces grandes variations interindividuelles ? Tout d’abord, en accord avec les travaux menés précédemment, l’étude démontre que les flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. des agrumes sont absorbées de façon prédominante par le gros intestin. Or la composition de la microflore intestinale varie d’un individu à l’autre et les flavanoïdes ne sont donc pas dégradés de la même façon. Les différences dans la composition des enzymes et des transporteurs de flavonoïdes Flavonoïdes Composés qui possèdent de fortes propriétés antioxydantes. Ils améliorent la fonction de la vitamine C et protègent de l’oxydation. dans les cellules épithéliales de l’intestin sont une autre source probable de variation.

Cette étude a permis de montrer qu’il n’y a pas de différences significatives entre l’orange et le jus d’oranges pour ce qui est des valeurs d’absorption des flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. par l’intestin. Les variations interindividuelles dans l’excrétion de flavanones Flavanones Les flavanones sont des polyphénols répandus dans le règne végétal. issus d’ingestion d’oranges ou de jus d’oranges sont dues au métabolisme intestinal de chaque individu et non pas à l’âge, ni au sexe, ni à l’indice de masse corporelle Indice de masse corporelle Indice, défini comme le poids divisé par le carré de la taille exprimé en kg/m². Il permet d’estimer la corpulence d’une personne. , ni à l’usage de contraceptifs oraux.


Source

  • BRETT, Gary M., HOLLANDS, Wendy, NEEDS, Paul W., TEUCHER, Birgit et al. Absorption, metabolism and excretion of flavanones from single portions of orange fruit and juice and effects of anthropometric variables and contraceptive pill use on flavanone excretion. British journal of nutrition, 2009, vol. 101, p. 664-675.

Dans la même rubrique :