Des moisissures dans le riz

Publié le 17 juillet 2009, par Françoise Tisserand

Une étude réalisée en Suède montre que le riz est fréquemment contaminé par des mycotoxines Mycotoxines Contaminants naturels de nombreuses denrées d’origine végétale, produits par certaines moisissures (ou champignons) sur les plantes au champ ou au cours du stockage. , toxines produites par certaines moisissures et pouvant avoir des incidences graves sur la santé.

Parmi les mycotoxines Mycotoxines Contaminants naturels de nombreuses denrées d’origine végétale, produits par certaines moisissures (ou champignons) sur les plantes au champ ou au cours du stockage. , les aflatoxines sont reconnues comme étant des substances cancérigènes qui peuvent induire des cancers du foie aussi bien chez l’homme que chez l’animal. Elles sont produites par plusieurs espèces de champignons appartenant au genre Aspergillus dont Aspergillus flavus (aflatoxine B1 et B2). Elles peuvent contaminer de nombreux aliments, notamment les fruits à coque (noix, noisettes...), le maïs et les fruits séchés.

JPEG - 29.4 ko
Bol de riz
Crédit photo : tamaki. Certains droits réservés : licence Creative Communs

Des analyses ont été effectuées sur 99 échantillons de riz provenant du marché de détail suédois, pour détecter la présence de moisissures et de mycotoxines Mycotoxines Contaminants naturels de nombreuses denrées d’origine végétale, produits par certaines moisissures (ou champignons) sur les plantes au champ ou au cours du stockage. . La majorité des échantillons de riz basmati (71%) et plusieurs échantillons (20%) de riz jasmine contiennent des niveaux détectables d’aflatoxine B1. Deux échantillons de riz jasmine et 10 de riz basmati contiennent des niveaux d’aflatoxines supérieurs aux limites maximales autorisées par la règlementation européenne. La présence de la moisissure Aspergillus flavus est observée dans 21% des échantillons.

Par ailleurs, des estimations de consommation montrent que les gros consommateurs de riz (basmati et jasmine) ingèrent des quantités d’aflatoxines supérieures aux niveaux recommandés par l’OMS OMS Organisation mondiale de la santé .

De mauvaises conditions de production et de stockage (teneur en humidité et température) entrainent un risque de développement des moisissures et donc de contaminations par les mycotoxines Mycotoxines Contaminants naturels de nombreuses denrées d’origine végétale, produits par certaines moisissures (ou champignons) sur les plantes au champ ou au cours du stockage. . Afin de réduire la teneur en aflatoxine dans le riz, des mesures préventives telles que l’amélioration des systèmes de culture ainsi que des traitements après récolte, notamment le sèchage et les conditions de stockage doivent être prises.



Source


Dans la même rubrique :