Perte auditive et vitamine B9

Publié le 3 décembre 2009, par Véronique Jeannon

Selon une étude récente présentée à la dernière réunion annuelle de l’American Academy of Otolaryngology-Head and Neck Surgery Foundation à San Diego, en Californie, les hommes ayant un apport élevé en acide folique ont un risque réduit de souffrir de pertes auditives.

La perte d’audition liée à l’âge affecte plus de 36 millions de personnes aux Etats-Unis. C’est le trouble sensoriel le plus courant. Cette étude, réalisée auprès de plus de 50 000 professionnels de santé masculins entre 1986 et 2004, recherchait un lien entre alimentation et perte auditive. Sur la base d’un questionnaire détaillé sur la santé et le régime alimentaire des participants, les auteurs recensent 3 559 personnes présentant un déficit auditif.

Alors que les résultats ne montrent pas d’association bénéfique sur l’audition d’un apport accru de vitamines anti-oxydantes comme les vitamines C et E ou le bêta carotène, une consommation plus importante d’acide folique alimentaire ou sous forme de supplément entraine une diminution des risques de 20% d’avoir une baisse de l’audition chez les hommes de plus de 60 ans.

L’acide folique ou vitamine B9 se trouve en grande quantité dans certains végétaux à feuilles vert foncé (épinards, cresson, mâche), mais aussi dans les asperges et le fenouil, les légumineuses et les céréales, les noix, également dans le jaune d’œuf, certains fromages et surtout le foie de volaille et la levure alimentaire.

Apports nutritionnels conseillés

Apports nutritionnels conseillés Apports nutritionnels conseillés Valeurs de référence moyennes établies par nutriment et catégorie de population afin de permettre la couverture des besoins nutritionnels moyens.
Source : AFSSA


Sources alimentaires d'acide folique

Sources alimentaires d’acide folique
Source : AFSSA

Source


Dans la même rubrique :