Les termes du glossaire


P

Palatabilité

La palatabilité Palatabilité Qualité d’un aliment palatable, qui procure une sensation agréable lors de sa consommation. est la qualité d’un aliment palatable, c’est à dire qui procure une sensation agréable lors de sa consommation. (Source : Office québécois de la langue française)

Paléosol

Sol dont les caractéristiques sont dues à une évolution ancienne des conditions de climat et de de végétation, différentes de celles prévalant actuellement.

Pancréatite chronique

La pancréatite chronique Pancréatite chronique Inflammation chronique du pancréas. est une inflammation chronique du pancréas. Elle est caractérisée par une fibrose irrégulière et une destruction des tissus. Elle évolue sur plusieurs années et peut aboutir à la destruction du parenchyme pancréatique avec insuffisance pancréatique exocrine et diabète.

Parodontite

Une parodontite Parodontite Inflammation des tissus de soutien de la dent (os alvéolaire de la mâchoire, gencive, cément). est une inflammation des tissus de soutien de la dent (os alvéolaire de la mâchoire, gencive, cément).

Paul d’Egine

Paul d’Egine est un médecin grec du VIIe siècle apr. J.-C., né à Egine. Il est considéré comme le dernier médecin "classique". Ses travaux portent notamment sur le domaine de l’alimentation.

Pesticides

Les pesticides Pesticides Produits phytopharmaceutiques utilisés pour la prévention, le contrôle ou l’élimination d’organismes vivants nuisibles pour les végétaux ou pour la conservation des produits végétaux. sont des substances actives ou préparations phytopharmaceutiques utilisées pour la prévention, le contrôle ou l’élimination d’organismes vivants jugés indésirables pour les végétaux ou la conservation des produits végétaux. Dans sa définition stricte, ce terme n’englobe pas les biocides à usage non agricole.

Phytoestrogènes

Les phytoestrogènes Phytoestrogènes Hormones d’origine végétale dont la structure moléculaire est proche de celle de l’oestradiol. sont des hormones d’origine végétale dont la structure moléculaire est proche de celle de l’oestradiol, principale hormone oestrogène.

Plantes en C3

Les plantes en C3 Plantes en C3 Plantes caractérisées par un type de photosynthèse où les premières molécules synthétisées sont des acides organiques à 3 atomes de carbone. La plupart des végétaux et des microorganismes photosynthétiques sont de ce type. sont caractérisées par un type de photosynthèse où les premières molécules synthétisées sont des acides organiques à 3 atomes de carbone (acide 3-phosphoglycérique) ou leur sel (3-phosphoglycérate) dans une voie métabolique appelée le cycle de Calvin. Il s’agit d’espèces plutôt adaptées aux zones tempérées. La plupart des végétaux, tous les arbres et les microorganismes photosynthétiques sont de ce type.

Plantes en C4

Les Plantes en C4 Plantes en C4 Plantes caractérisées par un type de photosynthèse où les premières molécules synthétisées sont des acides organiques à 4 atomes de carbone. sont caractérisées par un type de photosynthèse où les premières molécules synthétisées sont des acides organiques à 4 atomes de carbone ou leurs sels (oxaloacétate, malate, aspartate). Ce processus métabolique intervient préalablement au cycle de Calvin mais dans un tissu différent.
Il s’agit essentiellement d’espèces originaires des régions intertropicales (dont de nombreuses graminées cultivées ou consommées par les herbivores : sorgho, mil, maïs, canne à sucre, miscanthus Miscanthus genre de graminée vivace de grande hauteur utilisée pour son potentiel énergétique (herbe à éléphant : Miscanthus giganteus) et faisant partie des plantes en C4 ). Elles ont un meilleur rendement photosynthétique et sont mieux adaptées aux conditions de chaleur et d’aridité que les plantes en C3 Plantes en C3 Plantes caractérisées par un type de photosynthèse où les premières molécules synthétisées sont des acides organiques à 3 atomes de carbone. La plupart des végétaux et des microorganismes photosynthétiques sont de ce type. .

Polluants organiques persistants

Substances organiques réunissant 4 propriétés : persistance dans l’environnement, bioaccumulation dans les êtres vivants, toxicité pour l’homme, la faune et la flore, et mobilité des polluants sur de grandes distances.

Polymorphisme

En génétique, le polymorphisme Polymorphisme En génétique, variations de la séquence nucléotidique de l’ADN d’un gène dans une population correspond aux variations de la séquence nucléotidique de l’ADN d’un gène dans une population.

Polyphénol

Molécule d’origine végétale, autrefois appelée tanin, qui a des propriétés antioxydantes bénéfiques à la santé.

Polysaccharides

Les polysaccharides Polysaccharides Ensemble de macromolécules glucidiques formées par un grand nombre de sucres élémentaires (oses). ou polyosides désignent l’ensemble de macromolécules glucidiques formées par un grand nombre de sucres élémentaires (oses). Les plus répandus du règne végétal sont la cellulose et l’amidon.

Pongamia

La pongamia Pongamia Genre de légumineuse arborée produisant de l’huile tout en fixant l’azote atmosphérique (karanj : Millettia pinnata). est un genre de légumineuse arborée produisant de l’huile tout en fixant l’azote atmosphérique (karanj : Millettia pinnata).

Prébiotiques

Les prébiotiques Prébiotiques Ingrédients alimentaires non digestibles qui exercent une action bénéfique sur la santé en stimulant sélectivement la croissance et/ou l’activité métabolique d’un nombre limité de bactéries de l’intestin. sont des ingrédients alimentaires non digestibles qui exercent une action bénéfique sur la santé en stimulant sélectivement la croissance et/ou l’activité métabolique d’un nombre limité de bactéries de l’intestin.

Pression différentielle

La pression différentielle Pression différentielle Correspond à la différence entre le pic systolique de pression et la pression de fin de diastole. ou pression pulsée est un élément physiologique concernant la pression artérielle. Elle correspond à la différence entre le pic systolique de pression et la pression de fin de diastole. Cette valeur dépend du volume d’éjection systolique (VES) et de la compliance vasculaire (propriétés visco-élastique), c’est-à-dire de la capacité d’un vaisseau (artère) d’être étiré.

Principe de précaution

Le principe de précaution Principe de précaution Principe de biosécurité invoqué quand une intervention est requise face à un possible danger pour la santé humaine, animale ou végétale, ou pour la protection de l’environnement, dans le cas où les données scientifiques ne permettraient pas une évaluation complète du risque. est un principe de biosécurité invoqué quand une intervention est requise face à un possible danger pour la santé humaine, animale ou végétale, ou pour la protection de l’environnement, dans le cas où les données scientifiques ne permettraient pas une évaluation complète du risque (Grand dictionnaire terminologique). En droit de l’environnement, ce principe est mis en jeu dans des clauses de sauvegarde.

Probiotiques

Les probiotiques Probiotiques Microorganismes vivants, qui lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, confèrent un bénéfice pour la santé de l’hôte. (Définition OMS) sont des microorganismes vivants, qui lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, confèrent un bénéfice pour la santé de l’hôte. (Définition OMS OMS Organisation mondiale de la santé )

Protéine C-réactive

La protéine C-réactive Protéine C-réactive protéine synthétisée par le foie. Elle joue un rôle important dans les réactions inflammatoires et sert de marqueur biologique à celle-ci. est une protéine synthétisée par le foie. Elle joue un rôle important dans les réactions inflammatoires et sert de marqueur biologique à celle-ci.

Protéines de liaison

Une protéine de liaison est une protéine qui a la propriété de se lier à une substance donnée de façon spécifique et qui joue souvent un rôle dans le transport de celle-ci.

Protéome

Le protéome Protéome C’est l’ensemble des protéines exprimées dans une cellule, une partie d’une cellule (membranes, organites) ou un groupe de cellules (organe, organisme, groupe d’organismes) dans des conditions données et à un moment donné. est un terme d’origine anglo-saxonne qui a été inventé en 1994 par Mark Wilkins de l’Université Macquarie de Sydney. Il provient de la contraction de protéine et génome Génome Le génome est l’ensemble du matériel génétique d’un individu ou d’une espèce codé dans son ADN. car le protéome Protéome C’est l’ensemble des protéines exprimées dans une cellule, une partie d’une cellule (membranes, organites) ou un groupe de cellules (organe, organisme, groupe d’organismes) dans des conditions données et à un moment donné. est aux protéines ce que le génome Génome Le génome est l’ensemble du matériel génétique d’un individu ou d’une espèce codé dans son ADN. est pour les gènes. Alors que les gènes codent des instructions, les protéines les exécutent pour assurer le fonctionnement cellulaire. C’est un ensemble de protéines qui s’exprime dans une cellule, une partie d’une cellule (membranes, organites) ou un groupe de cellules (organe, organisme, groupe d’organismes) dans des conditions données et à un moment donné.

Protéomique

La protéomique Protéomique Science qui étudie les protéomes, c’est-à-dire l’ensemble des protéines d’une cellule, organite, tissu, organe ou organisme à un moment donné et sous des conditions données. étudie les protéomes, c’est-à-dire l’ensemble des protéines d’une cellule, organite, tissu, organe ou organisme à un moment donné et sous des conditions données. Elle s’attache à identifier les protéines extraites d’une culture cellulaire, d’un tissu ou d’un fluide biologique, leur localisation dans les compartiments cellulaires, leurs modifications post-traductionnelles ainsi que leur quantité.

Puniques

Punique qualifie ce qui est relatif à la civilisation carthaginoise.